Jean-Marie Cavada lance un Institut pour la protection des droits numériques

ElectronLibre – 23 avril 2020

Jean-Marie Cavada travaille depuis plusieurs mois à la construction d’un institut pour la protection des droits des citoyens en ligne, prolongeant ainsi avec une équipe transversale le travail qu’il a mené au Parlement européen sur des textes fondateurs, tels que la directive droit d’auteur ou la directive services de médias audiovisuels. Du fait des mesures de confinement, l’Institute for Digital Fundamental Rights (IDFR) fondé et présidé par Jean-Marie Cavada ne sera pas en mesure d’organiser sa conférence de presse de lancement. Mais il n’en travaille pas moins pour autant, avec dernièrement un “position paper” envoyé au commissaire Thierry Breton sur la protection des données et la crise sanitaire, ainsi qu’un sondage en ligne visant à déterminer ce que les citoyens …

L’Institut

À la fois enjeu de nos sociétés démocratiques et ingrédient stratégique pour les acteurs économiques, les données numériques sont au coeur des grands questionnements autour du monde digital. La gouvernance des données ne peut plus s’en remettre au hasard des initiatives isolées ou aux simples lois du marché : elle doit être, à différents niveaux, régulée, organisée, codifiée. Si le règlement européen RGPD constitue une avancée majeure reconnue bien au-delà des frontières de l’UE, il ne suffira pas.

Initiative de juristes, chercheurs, universitaires, ONG, acteurs de l’écosystème numérique et personnalités publiques, l’Institut des Droits Fondamentaux Numériques est né de cette importance et de l’urgence d’une réelle gouvernance des données, protectrice à la fois des droits des individus (citoyens, consommateurs), et de ceux des entreprises et organisations.

Contactez-nous

Adresse

179, boulevard Haussmann 75008 Paris

Restez informés

Recevez régulièrement les actualités de

Suivez-nous sur les réseaux